L’importance de la promotion de la santé sur le lieu de travail

Entretien avec Tarik Bekrater du centre de fitness de Walsrode

Une nouvelle réflexion est en cours

Dans notre article « Comment promouvoir le sport en entreprise ? », nous vous avons donné quelques chiffres sur les impacts du télétravail sur la santé (étude DAK et Work&Move).

Alors qu’une nouvelle réflexion est en cours dans les entreprises, nous avons demandé une interview à un expert dans le domaine de la gestion de la santé au travail. Tarik Bekrater est le directeur général de Fitnesshaus Walsrode. Il est physiothérapeute de formation et apporte avec lui plus de 25 ans d’expérience. Depuis plus de 7 ans, il s’est également spécialisé dans la gestion de la santé des employés et a créé des concepts santé pour des entreprises renommées dans toute l’Allemagne. Pour Tarik, ce ne sont pas seulement les entreprises qui ont le devoir de faire quelque chose pour la santé des employés, mais aussi les prestataires de services de remise en forme.

Tarik Bekrater, directeur général de Fitnesshaus Walsrode et physiothérapeute de formation.

L’interview

Bonjour, Tarik,

Merci de prendre le temps aujourd’hui de nous parler des chiffres inquiétants de l’étude DAK et du sport en entreprise comme solution.

71% des personnes interrogées font moins de sport en télétravail. Parmi elles, 44% se déplacent beaucoup moins.

1/3 des employés ont pris au moins 3kg.

32% se plaignent d’avoir mal au dos plus souvent.

étude DAK 2021

En tant que prestataire de services de fitness, avez-vous été surpris par les résultats de la dernière étude DAK ?

« Non, pas vraiment. L’étude est très actuelle et décrit parfaitement ce que j’observe au quotidien dans les entreprises. À moyen et long terme, cette évolution posera de réels problèmes aux employeurs ».

Plus de 32% des employés en télétravail déclarent avoir des douleurs de dos plus fréquentes (source DAK 2021).

Quelle importance accordez-vous à la promotion de la santé au travail dans ce contexte ? Son importance a-t-elle changé en raison de la pandémie ?

« Dans les grandes entreprises, le taux de maladie est très élevé. Les causes sont très diverses. Il s’agit du manque d’exercice, bien sûr, mais aussi de problèmes tels que le stress ou un environnement de travail toxique. Il n’y a souvent aucune différence entre les emplois de bureau et les travaux physiques. La tendance au télétravail – pendant, mais aussi après Corona – y a également contribué et a exacerbé les problèmes physiques telles que les maux de dos et autres. C’est pourquoi il est important d’évaluer si un lieu de travail vous rend malade, puis de trouver une solution individuelle.

La Covid a définitivement changé les priorités. La question des douleurs posturales a été soudainement balayée. Les priorités des entreprises ont donc été différentes. Mais lorsque tout s’est stabilisé, des problèmes comme le mal de dos ou le mal de genou redeviennent d’actualité. Et à long terme, cela ira même au-delà ».

Les entreprises ont-elles reconnu la nécessité de gérer la santé de leur employés? Y a-t-il un changement dans la façon de penser ?

« Oui, grâce au Covid, le sujet de la gestion de la santé au travail est en train de changer encore plus. Une nouvelle réflexion est en cours, non seulement au sein des entreprises, mais aussi parmi les prestataires de services de remise en forme. Il est déjà entré dans l’esprit de nombreuses entreprises que cette gestion de la santé doit être proposée. Mais il y a deux grands obstacles :

1. Beaucoup ne savent tout simplement pas comment mettre en œuvre cette gestion dans leur entreprise,

2. Il y a un manque de sensibilisation et d’acceptation de ces méthodes.

Je ne parle même pas des coûts qui sont toujours étudiés en premier. Cela conduit souvent à des solutions qui ne sont pas adaptées à chaque employé, comme des chaises de bureau standard, des bureaux réglables en hauteur, etc. La gestion de la santé est difficile à appréhender pour une entreprise et beaucoup ne comprennent pas pourquoi ils doivent investir dans ce domaine pour que les employés soient bien. »

Quel rôle jouent les prestataires de services de santé et de fitness dans le sport d’entreprise ?

« En règle générale, les entreprises s’inspirent et s’informent sur le thème de la gestion de la santé au travail auprès des caisses d’assurance maladie. Jusqu’à présent, ils ont été les plus actifs dans la communication à ce sujet. J’aimerais que les studios de fitness et les prestataires de soins de santé fassent de même. Qu’ils approchent activement les entreprises et fassent la promotion de la gestion de la santé sur le lieu de travail. Ils doivent faire plus pour la santé.

Les prestataires de services doivent approcher les entreprises pour faire la promotion de la santé sur le lieu de travail.

Cependant, les studios ont des préoccupations très différentes en ce moment. Ils cherchent à savoir comment remettre leur entreprise sur pied et récupérer les pertes dues aux confinements. »

Alors comment les prestataires de services de fitness peuvent-ils exploiter concrètement cette évolution du monde du travail ?

« Je pense que les prestataires de services de fitness ont tout à gagner à approcher les entreprises de manière proactive, à proposer des sports d’entreprise et à développer des concepts individuels avec les entreprises. Je n’entends pas par là des offres du type « l’adhésion de vos employés est 5 euros moins chère », mais plutôt, par exemple, un cours entièrement adapté aux besoins d’une entreprise. Les coachs, quant à eux, peuvent passer dans l’entreprise pour une pause d’exercice actif.

Une coopération plus étroite avec les compagnies d’assurance maladie – comme c’est déjà le cas avec les physiothérapeutes – peut également être utile.

Mais la communication est importante ! Les studios doivent communiquer clairement et activement qu’ils ont une offre qui soutient les employés dans leur santé. Le contenu doit être créé pour cela.

À votre avis, à quoi ressemblera l’avenir dans ce domaine ? Y a-t-il des tendances qui se dessinent ?

« Par le passé, il arrivait souvent que les salles de sport s’associent à des entreprises et ouvrent ensuite un studio dans leurs locaux. Cela sera de moins en moins le cas à l’avenir, car les entreprises estiment que seuls les exploitants de studios en profitent. Les salles de fitness ont malheureusement toujours une mauvaise image auprès du monde extérieur. C’est pourquoi il est encore plus important qu’ils promeuvent activement la santé et, encore une fois, qu’ils communiquent !

Je pense qu’à l’avenir, il y aura des centres de gestion de la santé qui regrouperont le sujet et travailleront en étroite collaboration avec les prestataires de services de santé et de fitness.

En outre, de plus en plus de managers sont responsabilisés. Ils sont le meilleur moyen d’atteindre les employés. La formation et la sensibilisation feront certainement partie intégrante des entreprises. Car une chose est claire : les employés ont besoin de temps pour leur santé« .

Tarik, merci pour cet éclairage instructif !

La balle est dans votre camp !

Si vous avez besoin de renseignement sur comment proposer des offres adaptées aux entreprises, contactez nous !

Des questions?
Magicline Support
Lucas de Magicline attend avec impatience votre demande.

Je prends RDV avec Lucas

Dorine Lagardère

le août 11, 2021

time graphic
5 min
Avorter
Abonnez-vous à la newsletter Magicline maintenant et ne manquez rien
Êtes-vous un client Magicline?
Accepter l'abonnement
Super, c'est presque fait !

Vérifie dans ta messagerie électronique si tu as reçu notre invitation à suivre notre newsletter. Confirme et reste informé !